Amir et autres histoires, Rodrigo Fuentes

rodrigofuentes.jpg

Amir et autres histoires, Rodrigo Fuentes

éditions L’atinoir, ebook, 2016


Toujours en quête de littérature exotique et méconnue, lorsque les éditions L’atinoir (que je remercie encore une fois) m’ont très aimablement proposé de lire leur dernière parution numérique toute droite sortie d’une plume guatémaltèque, je n’ai pas hésité une seconde malgré ma sainte aversion pour les ebooks. D’ailleurs cette expérience m’a-t-elle un peu réconcilié avec les liseuses… ou était-ce l’écriture vive et plaisante de Rodrigo Fuentes qui a occulté les méfaits du livre numérique ? Soit dit en passant, cette édition est bilingue, si jamais vous désiriez approfondir ou réviser votre espagnol…

Peu importe le support me direz-vous, l’important est la littérature qu’il contient. Et quelle littérature cet ebook contient-il ! Amir et autres histoires se divise en cinq contes très courts mais d’une incroyable richesse. C’est une écriture marquée par la terre, par le monde rural, par un lien étroit avec son pays, que l’auteur nous livre ici. Voici un aperçu de ces instants de réalisme criant au style cru :

Parfois, les croquis au fusain d’un vieil homme vous plongent dans un monde d’hacienda, de champs de canne à sucre et de melon ensoleillés où le bétail côtoient les travailleurs de la terre avec leur machette. Perla, c’est la vache personnifiée en femme qui entretient une relation complice avec le chien Derepente. Les animaux, seul ancrage d’humanité dans le monde cruel des grands propriétaires terriens contrastent avec les révoltes des salariés et l’agitation humaine, Germinal des Amériques.

Rencontré au détour d’un verre de rhum coca, Amir devient le « pâratre » du narrateur. C’est un homme obscur, corpulent d’origine algérienne et qui s’intéresse au cours de la cardamome. Quand son père se suicide, Amir voit le domaine familial de culture de cardamome endetté, laissant place à une intrigue haletante qui sous des allures de narration paisible, vous accroche et vous travaille.

A l’occasion d’une bière sur la plage, au Chiriguinto, vous découvrez l’histoire sombre et singulière d’Ubaldo qui voit débarquer dans l’exploitation de son patron, l’avocat entouré d’hommes de main armés.

Si l’île d’Ubaldo ne satisfait pas vos désirs livresques, planifiez un road-trip en direction du village d’Aldea la Quinta tout de blanc paré qui semble être un candide El-Dorado perdu et abrite le « Square Paradis » où de jeunes et jolies femmes flânent, mais vous rencontrerez sûrement sur la route, une énigmatique bicyclette…

Enfin, le recueil s’achève par un conte d’une bien triste réalité, un père accueille ses fils et dans sa cuisine s’affaire à un « miracle » gustatif, mais n’est-ce pas la dernière fois que le miracle opère ? Le divorce a sévit.

Une forme de courage et peut-être d’espoir indicible est présente dans chacune de ses histoires dont les personnages, malgré la dureté de leur existence, vivent littéralement.

Traitant de la violence armée, de la corruption, de la boisson et de la femme, inlassablement attaché à l’histoire et à la culture de son pays, Rodrigo Fuentes esquisse des tranches de vie, des instants banals au Guatemala capturés et sublimés par sa plume en un méticuleux souci de réalisme pour dire et dépeindre au mieux la société guatémaltèque actuelle marquée par le contraste des classes sociales.

Un moment de lecture agréable dans la chaleur de l’hacienda et la candeur des routes bordées d’amandiers en fleur.


En partenariat avec les éditions L’atinoir

latinoir

Publicités

2 Commentaires

  1. Quenouille

    Je ne suis pas non plus spécialement un fan des ebooks non plus, je préfère les versions papiers. Serait-il disponible en papier ou ne font-ils que des ebooks ?
    En tout cas son contenu a l’air très attrayant, il me faudra songer à me le procurer…

    Aimé par 1 personne

  2. Tu m’as bien tentée ! Je dois dire que je sens déjà l’odeur des amandiers ! 😉 Trêves de plaisanteries, je ne connaissais pas cet auteur mais le format « nouvelles réalistes » m’inspire beaucoup.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :